RUSSIE, L'EMPIRE CONTRE-ATTAQUE

AU PROGRAMME
Vladimir Poutine règne depuis dix-sept ans. Quelques guerres, une réinvention totale de la vieille propagande, et une façon toute personnelle de revisiter le passé... La Russie d'aujourd'hui, sans peurs et sans fantasmes, avec ceux qui la connaissent le mieux.

VENDREDI 14 JUILLET

14h – 15h
LA FIN DE L’HOMME ROUGE
Féodor Atkine / Lectures
Des humiliés, des gens bien, d’autres moins bien, des mères déportées avec leurs enfants, des staliniens impénitents malgré le goulag, des résistants d’aujourd’hui face au nouveau pouvoir poutinien… Venez écouter les voix de ces témoins de la grande Histoire, recueillies par la Prix Nobel de littérature Svetlana Alexievitch, et mise en bouche par le comédien Feodor Atkine. Vingt-cinq ans après l’implosion de l’URSS, que reste-t-il de l’Homo sovieticus ?

15h – 15h30
CARNET DE CORRESPONDANCE
Dominique Derda / Vécu
Dix ans de journalisme en Russie, des anecdotes à la pelle, des autorisations pour tout et pour rien, qui dessinent un pays ambigu. Embarquez pour le Moscou Express !

15h30 – 16h
MA FAMILLE DE DISSIDENTS
Zoia Svetova / Vécu
« Je suis habituée aux arrestations, aux perquisitions, aux procès. Mon grand-père a été fusillé sur ordre de Staline. Ma grand-mère a passé cinq ans dans les camps de Mordovie. Mes parents, des amis de Sakharov et de Soljenitsyne, ont été condamnés à un an de prison et cinq ans d’exil. Moi-même, j’ai été plusieurs fois perquisitionnée. Et j’ai donné naissance à quatre enfants, dont trois journalistes, qui se débrouillent comme ils peuvent avec leur conscience et le régime. »

16h – 17h
L’ESPION QUI SE RÊVAIT PRÉSIDENT
Patrick de Saint-Exupéry / Photobiographie
Avant de devenir maître du Kremlin, Vladimir Poutine n’était qu’un gamin des rues. Pas brillant, mais très ambitieux. Stratège, surtout : à chaque étape de sa carrière, il nomme et couvre ceux qui l’ont aidé à gravir un nouvel échelon. Du KGB à la fonction suprême, des photos inédites témoignent d’une vie hors-norme.

 

17h – 18h
L’USINE À TROLLS
Jessikka Aro / Vécu
L’information est une arme, Moscou en est convaincu. Mais le temps de la propagande est dépassé. Plus question de convaincre, il faut créer la confusion. Jessikka a enquêté sur les « usines à trolls » qui inondent Internet de commentaires baroques et toujours pro-régime. Et elle l’a payé cher.

 

SAMEDI 15 JUILLET

9h30 – 11h
LE BAISER DE POUTINE
Un film de Lise Birk Pedersen
C’est l’histoire d’une adolescente, Masha, qui tombe amoureuse de Vladimir Poutine. À 16 ans, elle s’engage dans son mouvement de jeunesse, les Nachi. Masha donne tout, son ascension est fulgurante. Mais les années passent et la jeune femme découvre l’envers du décor. Dans ses yeux d’adulte, le pouvoir russe apparaît dans toute sa cruauté. Un documentaire exceptionnel primé il y a quelques années à Sundance.

 

11h – 13h
UNE GUERRE SANS TRACES
Un film de Manon Loizeau
Quinze ans après la fin du conflit qui l’a opposée à la Russie, la Tchétchénie vit dans la terreur. Au nom de la paix, le régime dirige le pays d’une main de fer. Critiquer, c’est mourir. « Tuez qui vous voulez », a ordonné le « grand chef ». Une plongée exceptionnelle dans un pays en carton-pâte, suivie de vos questions à la réalisatrice, Prix Albert Londres 2006.

 

DIMANCHE 16 JUILLET

10h – 11h
QUE RESTE-T-IL DE NOS LÉNINE ?
Niels Ackermann et Sébastien Gobert / Récit en images
Partout en Ukraine, on a déboulonné les statues : Lénine n’est plus. Survivent, oubliés, des nez, des bras, des troncs, des bouts de bronze et de pierre qui racontent ce qu’a été l’Union soviétique. Deux journalistes les ont traqués à travers le pays. Ils en ont retrouvé dans des bosquets, des cuisines, des garages, transformés en Dark Vador ou abandonnés au dépotoir. On ne fait pas disparaître le passé si facilement…

11h – 12h
LES INNOCENTS SERONT COUPABLES
Zoïa Svetova / Vécu
On la compare souvent à Anna Politkovskaïa, la journaliste assassinée en 2006. Visiteuse de prison pendant huit ans, la journaliste d’investigation Zoia Svetova raconte de l’intérieur les dysfonctionnements de la justice russe, qui fabrique des coupables et transforme le tribunal en spectacle de clowns.

12h – 12h30
STALINE LAND – VOYAGE EN ABSURDIE
Manon Loizeau / Vécu
Staline Land, c’est un parc d’attraction en plein cœur de Minsk, la capitale biélorusse. La documentariste en revient. Elle raconte par quelques anecdotes ce pays verrouillé, oublié.

12h30 – 13h
CARNET DE CORRESPONDANCE
Dominique Derda / Vécu
Dix ans de journalisme en Russie, des anecdotes à la pelle, des autorisations pour tout et pour rien, qui dessinent un pays ambigu. Embarquez pour le Moscou Express !

© Niels Ackermann / Lundi 13

THÉMATIQUE ANIMÉE PAR

Dominique Derda

« La première fois que j’ai mis les pieds en Russie, Boris Elstine s’apprêtait à faire tirer sur le parlement. A la télévision, sa marionnette, une bouteille à la main, chantait en titubant : « Liberté, égalité, aligoté » … Aujourd’hui même les députés communistes votent Poutine et plus personne, sur aucune chaîne, n’oserait critiquer le président russe qui bientôt aura battu le record de longévité au pouvoir de Leonid Brejnev. Pourtant, malgré la propagande, la censure et la peur, quelques failles commencent à apparaître. C’est mon troisième séjour dans ce pays où rien ne semble écrit d’avance. »


Pierre Sautreuil

« Jeune journaliste indépendant, cela fait maintenant quatre ans que j’arpente la Russie, l’Ukraine et l’Asie centrale à la recherche d’individus louches et d’histoires surprenantes. Rien de mieux que l’ex-URSS pour pêcher en eaux troubles. »

INFOS PRATIQUES

COMMENT VENIR ?

Par la route
Autun est à deux heures de voiture de Lyon et trois heures de Paris.

3 échangeurs d’autoroute à proximité :
Beaune, Pouilly-en-Auxois et Chalon sur Saône (environ 45 min)
Calais (A26-A5) / Paris (A6-A5) / Luxembourg, Nancy, Metz (A31) / Mulhouse,Besançon / Lyon (A6)

Une page Facebook pour le covoiturage sera mise en ligne au printemps.

Par le train
Depuis Paris ou Lyon, descendez à la Gare TGV du Creusot :
Paris – Le Creusot – Montceau : 1h15
Lyon – Le Creusot – Montceau : 0h45

Depuis le Sud et l’Ouest de la France, soyez vigilants et descendez à la gare d’Etang-sur-Arroux.

Des navettes depuis les gares du Creusot et d’Etang-sur-Arroux sont mises en place, elles durent 30 minutes et coûtent 2 €.

 

 

 

OU DORMIR ?

Les environs d’Autun regorgent d’adresses charmantes, gîtes et chambres d’hôtes, toutes les informations sur le site de l’office du tourisme.

Un camping est mis à la disposition des festivaliers, plus de renseignements dans les semaines à venir.

TARIFS

  • Pass pour une journée : 20 €
  • Pass pour les trois journées : 50 €
  • Pass pour une demie journée : 10 € (en vente sur place uniquement)

Le festival est gratuit pour les enfants de moins de 15 ans et des tarifs réduits sont disponibles pour les lycéens, les étudiants, les demandeurs d’emploi et les personnes en situation de handicap.

Vous avez une question ?

RENDEZ-VOUS EN JUILLET !

Nous recherchons des bénévoles disposant du BAFA afin d’animer l’atelier enfant. Si vous souhaitez participer, contactez nous via le formulaire ci-contre.

RELATIONS PRESSE ET ACCREDITATIONS :
presse@lesrendezvousdejuillet.fr