CRIMES ET CHÂTIMENTS

AU PROGRAMME
Crimes passionnels, affaires politiques, braquages à main armée, enquêtes judiciaires interminables... Entrez dans les coulisses des procès et des rouages de la justice.

VENDREDI 14 JUILLET

10h – 11h
LE GANG DES POSTICHES
Patricia Tourancheau / Enquête dessinée
Affublés de perruques, de chapeaux, de fausses moustaches, ils ont dévalisé les banques en plein jour et fait trembler l’Etat. Patricia Tourancheau, spécialiste des poulets et des voyous, a pisté ces bandits au point d’en faire l’une des histoires de sa carrière. L’auteur de bande dessinée Hippolyte dessine cette enquête en live.

11h – 12h
LA FABRICATION D’UN COUPABLE
Laurence Lacour / Récit en images
L’image peut fabriquer un coupable. Dans les années 80, l’affaire Grégory fut un véritable roman-photo : volées ou consenties, mises en scène, recadrées, mensongères, vendues à prix d’or. Une saisissante iconographie décryptée par une ex-journaliste qui a renoncé à son métier après ce saccage.

12h – 12h30
LES FAUVES POLITIQUES À LA BARRE
Pascale Robert-Diard / Témoignage
Les hommes politiques ne sont pas des prévenus comme les autres. Des années dans les tribunaux ont permis à la journaliste du Monde d’observer quelques beaux spécimens. Elle raconte des procès où s’affrontent deux mondes, deux pouvoirs : la politique et la justice.

12h30 – 13h
LE LORD QUE SIMENON AURAIT AIMÉ
Pascale Robert-Diard / Témoignage
Anthony Ashley-Cooper, dixième comte de Shaftesbury, est tué en France le 5 novembre 2004. En couvrant le procès des assassins de ce lord anglais richissime et excentrique, Pascale Robert-Diard pense à l’écrivain Georges Simenon. Sur scène, chronique judiciaire et lecture par un comédien du roman policier Liberty bar s’entremêlent.

14h – 15h
DÉFENDRE LES TERRORISTES
Thomas Klotz / Vécu
Dans une autre vie, il était producteur de cinéma. Devenu avocat, il compte parmi ses clients des Français accusés de terrorisme. Détention quasiment systématique, procès sans preuves, peines lourdes… Thomas Klotz raconte comment, quand un pays a peur, la machine judiciaire s’emballe.

15h – 16h
DANS LES COULISSES D’UN POLAR
Dominique Manotti / Enquête
Le 2 février 2017, Théo, 22 ans, est arrêté par des policiers et violé. La romancière Dominique Manotti s’intéresse à cette affaire symptomatique des rapports entre policiers et jeunes de banlieue. En s’informant sur les différents protagonistes, elle découvre des ramifications qu’elle n’aurait « jamais osé inventer. » Comment, à partir de là, fabriquer du roman noir ?

16h – 17h
L’AMOUR À MORT
Ondine Millot / Témoignage dessiné
C’est un monde de passion, d’obsession, de malentendus. Celui de l’amour, à la vie à la mort. Le crime dit « passionnel » est le seul pour lequel la justice, la société – et même parfois la victime – pardonnent. Quitte à draper la violence d’une fiction romantique. Chargée des procès et des faits-divers à Libération pendant seize ans, Ondine Millot aime raconter le chemin qui conduit au crime. L’auteur de bande dessinée Hippolyte dessine ces histoires en live.

17h – 18h
ITINÉRAIRE D’UN BRAQUEUR RANGÉ
François Troukens / Vécu
Une vie de roman. Garde du corps au chômage, ce Belge fait son premier casse en 1993. En prison, « l’université du crime », il fréquente le grand banditisme. Libéré, il monte une équipe de braqueurs de fourgons. Accusé d’une attaque violente, il est condamné à 19 ans de prison et arrêté après huit ans de cavale à travers le monde.  Il se réfugie alors dans les études et l’écriture. Aujourd’hui cinéaste, il vient de réaliser son premier long-métrage.

DIMANCHE 16 JUILLET

11h – 13h et 15h – 17h 
DU CINEMA POUR LES OREILLES
Séance d’écoute radio
Braqueurs et policiers, avocates et femmes fatales, accros au crack ou à l’évasion fiscale, ils se racontent dans les reportages sonores d’ARTE Radio. Entrez dans les coulisses des braquages, du trafic de drogues, de leurs arrestations et de leurs défenses avec les documentaires Les Braqueurs, Crackopolis, Flicopolis, L’avocate du diable… Entre chaque voyage sonore, les invités de Crimes et châtiments vous racontent en live des histoires qui les ont marqués : Ondine Millot parle de « petits meurtres en famille », Pascale Robert-Diard de « mille et un morceaux de crimes », Thomas Klotz d’assignés à résidence…

MAIS AUSSI…

En extérieur, dans Autun et sur le mont Beuvray
Les agents du service régional de l’identité judiciaire de Paris Joël Macheler et Norbert Fleury vous donnent rendez-vous pour 2 ateliers

« PORTRAITS ROBOTS »
Atelier pratique
Durée : 1h30
Dès la fin du 19ème siècle, Alphonse Bertillon, précurseur de la police technique et scientifique, se sert de certaines caractéristiques physiques pour retrouver et confondre les récidivistes. Les mensurations anthropométriques, les nuances de l’iris humain ou encore le portrait parlé sont autant d’outils au service de la police de l’époque. De nouveaux procédés sont venus les remplacer ou les compléter. Comment identifier les criminels ?

« RECONSTITUTION D’UNE SCÈNE DE CRIME »
Atelier pratique
Durée : 1h30

Comment la police évolue-t-elle sur une scène de crime ? Comment révéler des traces invisibles, ou prélever des odeurs humaines ? Les policiers révèlent leurs méthodes, loin des clichés des séries télévisées.

 © Arnold Odermatt

THÉMATIQUE ANIMÉE PAR

Léna Mauger


« Je travaille pour XXI depuis le début de l’aventure, il y a presque dix ans. Ma première enquête se passait au Japon. Je suis partie en quête de disparus, d’évaporés, cachés dans les limbes de l’archipel. De leurs témoignages est né un livre, avec des destins incroyables, des détectives dépassés, des policiers démunis. J’aime les récits qui sondent les tréfonds de l’âme, les intrigues et les gangsters. Pour le festival, j’ai eu envie de vous faire découvrir des personnes dont les histoires, bien réelles, dépassent souvent la fiction. »

INFOS PRATIQUES

COMMENT VENIR ?

Par la route
Autun est à deux heures de voiture de Lyon et trois heures de Paris.

3 échangeurs d’autoroute à proximité :
Beaune, Pouilly-en-Auxois et Chalon sur Saône (environ 45 min)
Calais (A26-A5) / Paris (A6-A5) / Luxembourg, Nancy, Metz (A31) / Mulhouse,Besançon / Lyon (A6)

Une page Facebook pour le covoiturage sera mise en ligne au printemps.

Par le train
Depuis Paris ou Lyon, descendez à la Gare TGV du Creusot :
Paris – Le Creusot – Montceau : 1h15
Lyon – Le Creusot – Montceau : 0h45

Depuis le Sud et l’Ouest de la France, soyez vigilants et descendez à la gare d’Etang-sur-Arroux.

Des navettes depuis les gares du Creusot et d’Etang-sur-Arroux sont mises en place, elles durent 30 minutes et coûtent 2 €.

 

 

 

OU DORMIR ?

Les environs d’Autun regorgent d’adresses charmantes, gîtes et chambres d’hôtes, toutes les informations sur le site de l’office du tourisme.

Un camping est mis à la disposition des festivaliers, plus de renseignements dans les semaines à venir.

TARIFS

  • Pass pour une journée : 20 €
  • Pass pour les trois journées : 50 €
  • Pass pour une demie journée : 10 € (en vente sur place uniquement)

Le festival est gratuit pour les enfants de moins de 15 ans et des tarifs réduits sont disponibles pour les lycéens, les étudiants, les demandeurs d’emploi et les personnes en situation de handicap.

Vous avez une question ?

RENDEZ-VOUS EN JUILLET !

Nous recherchons des bénévoles disposant du BAFA afin d’animer l’atelier enfant. Si vous souhaitez participer, contactez nous via le formulaire ci-contre.

RELATIONS PRESSE ET ACCREDITATIONS :
presse@lesrendezvousdejuillet.fr