CINÉMA DU RÉEL

AU PROGRAMME

VENDREDI 14 JUILLET

9h30
SPOTLIGHT
Un film de Tom McCarthy
Adapté de faits réels, Spotlight retrace la fascinante enquête du Boston Globe – couronnée par le prix Pulitzer – qui a mis eu jour un scandale sans précédent au sein de l’Eglise catholique. Cette enquête déclenchera par la suite une vague de révélations dans le monde entier.
Le film est suivi d’une rencontre avec Martin Boudot de Cash Investigation et Daphné Gastaldi de WeReport/Médiapart. Auteurs de l’enquête « Pédophilie dans l’Église: le poids du silence », les deux journalistes se sont inspirés de Spotlight.

10h
DES FEMMES ET DES HOMMES
Un documentaire de Frédérique Bedos
Du Nord au Sud, des villes les plus occidentalisées jusque dans les villages les plus reculés, l’inégalité des sexes persiste. En brossant un tableau percutant de l’histoire actuelle des femmes, ce film nous sensibilise sur les véritables enjeux historiques, politiques et économiques des discriminations dont elles sont l’objet, partout dans le monde.
Le film est suivi d’une rencontre avec la réalisatrice Frédérique Bedos.

14h
NOTHINGWOOD
Un documentaire de Sonia Kronlund
À une centaine de kilomètres de Kaboul, Salim Shaheen, l’acteur-réalisateur-producteur le plus populaire et prolifique d’Afghanistan, est venu projeter quelques-uns de ses 110 films et tourner le 111ème au passage. Ce voyage dans lequel il a entraîné sa bande de comédiens, tous plus excentriques et incontrôlables les uns que les autres, est l’occasion de faire la connaissance de cet amoureux du cinéma, qui fabrique sans relâche des films de série Z dans un pays en guerre depuis plus de trente ans. Nothingwood livre le récit d’une vie passée à accomplir un rêve d’enfant…
Le documentaire est suivi par une rencontre avec Sonia Kronlund, réalisatrice du film.

14h
L’ODYSSÉE ROSETTA
Un documentaire de Jean-Christophe Ribot
Prolongeant son documentaire «L’aventure Rosetta», Jean-Christophe Ribot revient sur la mission Rosetta dans son ensemble, de sa conception jusqu’à son final spectaculaire. Initiée en 1993 par l’Agence spatiale européenne, cette aventure scientifique a permis d’approfondir les connaissances sur les comètes, et notamment leur rôle dans l’apparition de la vie sur Terre.
La projection est suivie d’une rencontre avec Cécile Dumas, auteur et co-scénariste du film.

16h30
HUMAIN 3.0, L’HOMME IMMORTEL ?
Une série documentaire d’Elena Sender, Aurélie Saillard et Philippe Lagnier
Nous explorerons une aventure scientifique qui donne le vertige : les scientifiques travaillent à repousser l’ultime frontière, celle de la mort. Jusqu’à donner espoir à ceux qui prétendent vivre éternellement. Des cliniques d’Hollywood à l’Ecole polytechnique de Lausanne, de Harvard à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon, de l’université de Berkeley à l’hôpital central de Vienne, des dizaines de chercheurs à travers le monde travaillent à la naissance de l’Homme de demain. Production signée CAPA en diffusion sur Planète +.
La projection est suivie d’un échange avec Alexei Grinbaum, chercheur spécialiste des robots et du transhumanisme.

16h30
LE 13EME
Un documentaire d’Ava DuVernay
Le film d’Ava DuVernay analyse comment l’incarcération de masse des citoyens afro-américains entamée sous la présidence de Richard Nixon, a cru de manière exponentielle jusqu’au milieu des années 2000 pour faire des Etats-Unis la plus grande prison du monde.

17h
SYRIE, A SILENT WAR
Un documentaire de Manon Loizeau
Le viol comme arme de guerre en Syrie est aussi le crime le plus tu. Ce crime organisé, réfléchi car il est fondé sur l’un des tabous les mieux ancrés de la société traditionnelle syrienne, assourdit les cris silencieux de ses victimes. En donnant la parole à des femmes jusque-là emmurées dans la honte, ce film révèle comment le corps de la femme est devenu territoire de guerre. Des témoignages rares et bouleversants.
Le documentaire est suivi par une rencontre avec Manon Loizeau, réalisatrice du film.

SAMEDI 15 JUILLET

9h30
LE BAISER DE POUTINE
Un documentaire de Lise Birk Pedersen
C’est l’histoire d’une adolescente, Masha, qui tombe amoureuse de Vladimir Poutine. À 16 ans, elle s’engage dans son mouvement de jeunesse, les Nachi. Masha donne tout, son ascension est fulgurante. Mais les années passent et la jeune femme découvre l’envers du décor. Dans ses yeux d’adulte, le pouvoir russe apparaît dans toute sa cruauté. Un documentaire exceptionnel primé il y a quelques années au festival américain Sundance.

9h30
DÉCROCHAGE
Un documentaire de Virginie Saclier
La plupart des élèves qui quittent leur scolarité avant l’obtention d’un diplôme rapportent leur manque d’intérêt pour une école qui décourage, qui « fait mal » et qui perd son sens, au point d’être pensée inutile. C’est ce qu’à vécu la réalisatrice avec son fils Raphaël en classe de troisième. Pour comprendre, elle donne la parole à ces jeunes en déroute.
La projection est suivie d’une rencontre avec la réalisatrice et de jeunes décrocheurs.

10h
FABRIQUE D’UN ÉTAT
Un documentaire d’Anne Poiret et Florence Martin Kessler
En 2011, la république du Soudan du Sud devenait la plus jeune nation du monde après cinquante années de guerre. Comment construit-on un État à partir de rien ? Pendant douze mois, Anne Poiret et Florence Martin-Kessler ont suivi Lise Grande, experte de l’ONU, aguerrie en « fabrication d’État », et Riek Machar, ancien chef de guerre devenu vice-président du pays, alors qu’ils tentaient de façonner cette démocratie. Entre les bonnes intentions, les rêves de grandeur et la réalité d’un pays divisé, le décalage vire rapidement à la tragi-comédie.
La projection est suivie d’une rencontre avec Anne Poiret et Florence Martin-Kessler, réalisatrices du documentaire.

11h30
UNE GUERRE SANS TRACES
Un documentaire de Manon Loizeau
Quinze ans après la fin du conflit qui l’a opposée à la Russie, la Tchétchénie vit dans la terreur. Au nom de la paix, le régime dirige le pays d’une main de fer. Critiquer, c’est mourir. « Tuez qui vous voulez », a ordonné le « grand chef ». Une plongée exceptionnelle dans un pays en carton-pâte, suivie de vos questions à la réalisatrice, Prix Albert Londres 2006.

DIMANCHE 16 JUILLET

9h30
À VOIX HAUTE
Un documentaire de Stéphane de Freitas
Prendre la parole et donner de la voix pour changer de vie, c’est le sens des concours Eloquentia auxquels participent chaque année les étudiants de l’Université de Saint-Denis, issus de tous cursus. L’objectif : élire le meilleur orateur du 93. Aidés par des avocats, des metteurs en scène ou encore des slameurs, les participants se préparent durant des semaines, en apprenant autant sur eux-mêmes que sur les ressorts de la rhétorique. Portrait d’une jeunesse bien dans ses baskets, qui refuse de se laisser enfermer et combat la fatalité par les mots.

11h
ET LES MISTRALS GAGNANTS
Un documentaire de Anne-Dauphine Julliand
Ambre, Camille, Charles, Imad et Tugdual ont entre six et neuf ans. Ils vivent dans l’instant. Avec humour et surtout l’énergie optimiste de l’enfance, ils nous prennent par la main, nous entraînent dans leur monde et nous font partager leurs jeux, leurs joies, leurs rires, leurs rêves, leur maladie. Un film à hauteur d’enfant, sur la vie tout simplement.
La projection est suivie d’une rencontre avec la réalisatrice Anne-Dauphine Julliand, auteur de Deux petits pas sur le sable mouillé.

14h
LE BONHEUR AU TRAVAIL
Un documentaire de Martin Meissonier
Aujourd’hui, certaines entreprises s’efforcent d’inventer de nouveaux modèles d’organisation et de créer un concept de travail loin du système pyramidal. Dans neuf d’entre elles basées dans différents pays (Inde, Etats-Unis, France, Belgique, Finlande…), cette enquête nous révèlera quelques solutions innovantes qui redonnent place à la confiance, à la liberté et à la créativité.
La projection est suivie d’une rencontre avec Laurent Ledoux, un des pionniers des entreprises libérées, ancien directeur général du ministère des transports en Belgique.

15h
LIGNES DE FRONT
Un film de Jean-Christophe Klotz
Antoine Rives, journaliste indépendant, tourne un reportage sur les rapatriés du Rwanda. Il rencontre alors Clément, étudiant rwandais d’origine hutue dont la fiancée tutsie, Alice, a disparu. Antoine le convainc de repartir avec lui au Rwanda à la recherche d’Alice. Une traversée de l’horreur dans laquelle Antoine perd ses illusions sur son métier de journaliste et se demande jusqu’à quel point il peut filmer et exposer la tragédie humaine au reste du monde.
Le film est suivi d’une rencontre avec Jean-Christophe Klotz, le réalisateur.

15h
I AM NOT YOUR NEGRO
Un film de Raoul Peck
Sélectionné aux Oscars dans la série « meilleur documentaire », le film de Raoul Peck est une « autopsie raciale de l’Amérique. « Quoi que vous pensiez des relations entre Blancs et Noirs ou plus exactement entre la toute-puissance blanche et ses opposants aux États-Unis, ce film vous obligera à les repenser et peut-être aussi à changer d’avis”, écrit le New York Times.
La projection est suivie d’un débat avec Lawrence Jackson.

© Julien Pebrel

INFOS PRATIQUES

COMMENT VENIR ?

Par la route
Autun est à deux heures de voiture de Lyon et trois heures de Paris.

3 échangeurs d’autoroute à proximité :
Beaune, Pouilly-en-Auxois et Chalon sur Saône (environ 45 min)
Calais (A26-A5) / Paris (A6-A5) / Luxembourg, Nancy, Metz (A31) / Mulhouse,Besançon / Lyon (A6)

Faites du covoiturage entre festivaliers ! Cliquez ici pour poster votre annonce.

Par le train
Depuis Paris ou Lyon, descendez à la Gare TGV du Creusot :
Paris – Le Creusot TGV (Montceau) : 1h15
Lyon – Le Creusot TGV (Montceau) : 0h45

Depuis le Sud et l’Ouest de la France, soyez vigilants et descendez à la gare d’Etang-sur-Arroux.

Il existe des navettes depuis les gares du Creusot et d’Etang-sur-Arroux, elles durent 30 minutes et coûtent 2 €. Retrouvez les horaires ici.

 

 

 

OU DORMIR ?

Les environs d’Autun regorgent d’adresses charmantes, gîtes et chambres d’hôtes, toutes les informations sur le site de l’office du tourisme.

Un camping éphémère et gratuit est à la disposition des festivaliers au stade Saint-Roch, à Autun. Ouverture le jeudi 13 juillet à 14h, fermeture le lundi 17 juillet au matin. Plantez votre tente !

TARIFS

  • Pass pour une journée : 20 €
  • Pass pour les trois journées : 50 €
  • Pass pour une demie journée : 10 € (en vente sur place uniquement)

Le festival est gratuit pour les enfants de moins de 15 ans et des tarifs réduits sont disponibles pour les lycéens, les étudiants, les demandeurs d’emploi et les personnes en situation de handicap.

Vous avez une question ?

RENDEZ-VOUS EN JUILLET !

Nous recherchons des bénévoles disposant du BAFA afin d’animer l’atelier enfant. Si vous souhaitez participer, contactez nous via le formulaire ci-contre.

RELATIONS PRESSE ET ACCREDITATIONS :
presse@lesrendezvousdejuillet.fr